Logo de FORDIF

Formation en Direction d'Institutions de formation

Passage 2H – 3H, un pont à construire, un cycle à penser

Les formations certifiantes proposées par la FORDIF se structurent autour de projets professionnels concrets, que les participants, tout au long de leur parcours, planifient et mettent en oeuvre au sein de leur établissement ou au sein de leur cadre professionnel.

Sur cette page, Aude Stampbach Aebischer nous présente le projet mené au secteur Sud de L’Ecole Obligatoire de la Chaux-de-Fonds.

Parcours professionnel

Madame Aude Stampbach Aebischer est diplômée de l’Ecole normale cantonale de Neuchâtel. Depuis août 2012, elle occupe les fonctions de directrice adjointe du cycle 1, au secteur Sud de l’EOCF (L’Ecole Obligatoire de la Chaux-de-Fonds).

L’institution

Le canton de Neuchâtel est composé de sept cercles scolaires régionaux et celui de La Chaux-de-Fonds comptent trois centres appelés “secteurs”. L’Ecole Obligatoire de la Chaux-de-Fonds (EOCF) compte 3 cercles appelés secteurs (ouest, sud, nord) qui regroupent chacun plusieurs sites scolaires, tous degrés confondus. Chaque secteur est dirigé par une équipe de direction composée de quatre cadres: un directeur de secteur et trois directeurs adjoints de cycle. Les trois directeurs de secteur forment, avec le directeur administratif, la Direction générale de l’école, qui assure la coordination et veille à la cohérence de toute l’institution.

Point de départ

Le 14 juin 2007, la CDIP approuve le concordat sur l’Harmonisation Scolaire (HarmoS). Dès la rentrée d’août 2011, le système scolaire neuchâtelois prend un tournant important par la nouvelle structure verticale de l’école obligatoire ainsi qu’une terminologie adaptée.

Trois principaux changements marquent alors l’école neuchâteloise :
– L’école enfantine devient obligatoire
– Trois cycles d’apprentissages sont mis en place en lieu et place de la division primaire / secondaire
– La 6ème année (8H) est rattachée au cycle 2 (« primaire »)

Avec la mise en place du cycle 1, ce sont deux modes de fonctionnement très différents, celui de l’école enfantine et celui de l’école primaire qui ont été réunis. La culture de l’enseignement en a été bouleversée. La notion de cycle reste perçue comme la simple somme de degrés additionnés sur trois ou quatre ans et non comme une entité à part entière.

La roue motrice : une démarche participative

Pour organiser et structurer la démarche d’action, Madame Aude Stampbach Aebiescher a utilisé la Roue Motrice (Awecker, Schratz & Weiser, 2002). Le posutlat fondamental de cette démarche est de considérer que le changement ne peut être porté que par les premiers concernés : les professionnels. On rejoint les préconisations de la démarche C.A.P.T.E. (Comprendre – Adhérer – Participer – Transférer – Evoluer) (Bareil, Charbonneau & Baron, 2016). Le diagnostic des difficultés doit donc être élaboré conjointement, devenant ainsi le socle commun d’une action à mener. L’amélioration des pratiques est alors le fruit d’une co-élaboration.

a. Etapes 1 (Défis) et 2 (forces et faiblesses) (S.W.OT )

b. Vision commune (diagramme des affinités) : Harmoniser et communiquer
c. Projet collectif : renforcer la cohérence pédagogique entre les deux demi-cycles (S.M.A.R.T.)
d. Planification des actions (diagramme de Gantt)
e. Action menées Décloisonner, élaboration d’une évaluation diagnostique, initier les prémisses d’une nouvelle organisation du travail
f. Evaluation (tableau de bord)

Diagramme des affinités

Un diagramme des affinités (Bach, 2013, p. 66) a été réalisé avec les membres de l’équipe afin de définir les caractéristiques essentielles de la problématique soulevée et de concevoir des axes généraux de travail. L’étude de ce dernier, selon les points attribués, a permis l’émergence de quatre thématiques principales :
– Elaborer des projets d’établissement
– Expérimenter le travail en décloisonnement entre les classes de 1e / 2e et de 3e
– Favoriser l’autonomie des élèves par le travail en ateliers
– Insuffler la notion de pédagogie différenciée au sein du corps enseignant

Cahier des charges du Projet
Actions menées

– Création d’une équipe de projet (huit enseignants)
– Mise en place d’échanges d’enseignants inter-cycle
– Expérimentation d’un décloisonnement entre les classes de 1e, 2e et de 3e d’un même établissement
– Organisation des apprentissages scolaires en ateliers de travail pour les 3e et 4e principalement
– Réalisation d’un film sur la pédagogie différenciée au sein de l’EOCF
– Réalisation de projets d’établissement entre les classes du cycle 1
– Organisation et animation de rencontres informelles sous la forme d’échanges de pratiques

Résultats

– Développement de valeurs et normes communes au sein du cycle 1
– Amélioration du suivi des élèves
– Implantation d’une évaluation formative
– Amélioration des résultats d’apprentissage des élèves,
– Amélioration du passage entre la 2e et la 3e année
– Renforcement du sentiment d’appartenance au cycle 1.

Un tableau de bord est constitué d’un ensemble d’indicateurs permettant de mesurer une situation à un moment donné et conduit principalement à l’amélioration du taux de succès dans la mise en œuvre d’une stratégie (Huguenin & Bassin, 2019). Un tel outil a permis de mesurer les conditions du cycle 1 en matière de cohésion entre les années 1 à 4. Le projet a pu ainsi être ajusté en fonction de l’analyse des indicateurs qu’il contient.

Contact
FORDIF p.a. IDHEAP
Béatrice Hausmann
UNIL-Mouline – Bâtiment IDHEAP
CH-1015 Lausanne
+41 21 692 68 57 beatrice.hausmann@unil.ch