Contexte

La profession de responsable d’institution de formation vit des changements importants depuis plusieurs années. Certains sont dus à l’évolution du contexte social et culturel ; d’autres sont de nature institutionnelle et politique, comme le développement d’une autonomie –achevée ou en cours et variable selon les cantons– des établissements scolaires, et entraînent des responsabilités accrues pour leurs cadres.

Au-delà de cette évolution commune, il faut constater que les cadres des institutions de formation constituent une catégorie hétérogène. D’une région à l’autre, les statuts des directeurs généraux, des responsables de services de formation, des chefs d’établissements, des inspecteurs diffèrent, de même que leurs missions, leurs compétences, leurs rapports à d’autres catégories de professionnels, leurs fonctionnements solitaires à la tête d’une équipe de direction ou en interaction forte avec le corps enseignant. A cela s’ajoute le fait que la fonction est presque partout en débat et en évolution, voire en tension entre différentes conceptions du rôle, par exemple entre une dominante gestionnaire et une insistance sur le leadership pédagogique, entre la quête du maintien des acquis et l’orientation explicite vers la transformation des pratiques.


Objectifs & Utilité

L’intégration de la formation en direction d’institutions de formation (FORDIF) dans les Hautes écoles tertiaires romandes permet de renforcer la légitimité des cadres des institutions de formation dans l’accomplissement de leurs tâches et dans la mobilisation de leurs collaborateurs, notamment dans le cadre de projets de développement porteurs.

Les formations proposées visent ainsi le développement de compétences liées à l’organisation du travail scolaire, au management opérationnel et stratégique, à la communication, au leadership, au développement de la communauté d’apprentissage, à l’analyse ainsi qu’à l’intervention dans l’environnement social et institutionnel.

Face à l’évolution du contexte social et professionnel et à l’émergence en nouvelles compétences, FORDIF offrent une réponse appropriée aux responsables d’institutions de formation comme à leurs autorités d’engagement.

La formation en direction d’institutions de formation est organisée de manière à concilier deux exigences différentes, à savoir :
un dispositif qui articule étroitement théorie et pratique, proche des réalités de l’école ;
une formation pouvant être suivie en emploi ou en vue d’obtenir un emploi.


Public-cible

Les formations proposées sont prioritairement destinées aux :

  • directeurs entrant en fonction ;
  • directeurs en fonction souhaitant approfondir leurs compétences ;
  • adjoints de direction ou membres d’équipes de direction ;
  • inspecteurs scolaires et cadres de l’enseignement et d’institutions.

Conditions d'admission

Les personnes candidates doivent remplir les conditions cumulatives suivantes :

être détentrices d’un diplôme d’une haute école (bachelor ou baccalauréat, master ou maîtrise, licence ou diplôme ou titre reconnu équivalent) ou pouvoir attester d’une expérience professionnelle jugée adéquate pour suivre la formation dispensée ;
pouvoir justifier d’une expérience professionnelle d’au moins trois ans dans l’enseignement et/ou la formation et/ou la direction d’institution.

Selon une décision de la CDIP, un titre d’enseignement est reconnu comme titre équivalent pour ce type de formation.

Pour l’accès au DAS, le certificat du CAS est exigé ; pour l’accès au MAS, le diplôme du DAS est exigé.

Un processus de reconnaissance d’acquis et d’octroi d’équivalences est mis en place afin de valider des éléments de formation antérieurs acquis par les personnes candidates, à travers l’étude de dossiers de candidature et, si nécessaire, d’un entretien d’admission.


Titres délivrés

  • CAS : Certificate of Advanced Studies en administration et gestion d’institutions de formation
  • DAS : Diploma of Advanced Studies en gestion et direction d’institutions de formation
  • MAS : Master of Advanced Studies en direction d’institutions de formation et politique de l’éducation.

Finance d'inscription

Nouveaux prix

  • CAS : Fr. 8'467.-
  • DAS : Fr. 15'090 (y compris Fr. 8'467- du CAS)
  • MAS : Fr. 24'090 (y compris Fr. 15'090.- du DAS)

Pour les titulaires de l'ancien CAS à 10 ECTS, les finances d'inscription du DAS et du MAS sont:
  • DAS : Fr. 12'623.- (y compris Fr. 6'000.- de l'ancien CAS)
  • MAS : Fr. 21'623.- (y compris Fr. 12'623.- du DAS)

Aperçu du programme